Le Lean management en bref c’est quoi ?

    Le lean management fait partie des méthodes et outils dont l’objectif principal est l’amélioration continue, devenir meilleur.

    En d’autres termes il sert à faire progresser une organisation par de petites améliorations au fil du temps.

    Nous retrouvons d’ailleurs les principes d’amélioration continue dans d’autres systèmes de management tels que les normes ISO, MASE, le modèle EFQM (European Foundation of Quality Management)… Bien évidemment aucun système de management d’entreprise n’est parfait.

    Cependant tous visent à corriger un problème plutôt que de l’ignorer voire même anticiper.

    Lean management

    Historiquement le lean management trouve ses racines dans les années 70 au Japon dans l’industrie automobile chez Toyota. Il repose sur un principe fondamental sur le long terme : réduire les gaspillages pour conserver l’essentiel.

    Par exemple quand vous remarquez que vous êtes en retard il n’est plus possible de rattraper le temps perdu. Il faut donc anticiper les obstacles. De la même manière quand votre famille s’agrandit vous devez anticiper les évolutions : organisation des voyages, taille de voiture, alimentation,… Et bien c’est la même chose quand vous passez d’une entreprise de 10 à 30 personnes, de 30 à 100… Comme tout entrepreneur, vous allez vous reposer des questions de base. 

    En d’autres termes, il faut s’organiser avec une méthodologie pour améliorer la manière de produire, satisfaire ses clients par la création de valeur et prendre en compte le bien être de ses salariés.

    Vous pouvez retrouver les principes du lean management dans les 14 principes du modèle Toyota selon Jeffrey Liker.

    Les avantages du Lean management

    Comme nous l’avons dit l’objectif final vise l’amélioration continue des performances de l’entreprise. Cela passe notamment par :

    1. L’écoute régulière de ses clients internes (ex: salariés) et externes (ex : clients)
    2. La recherche d’améliorations de ses méthodes de travail et donc de réalisation de produits ou de services qui passent par la réduction des délais, des stocks, une gestion optimisée des transports, de la communication interne et externe
    3. Le développement du savoir, des compétences techniques et humaines des salariés par la formation pour augmenter la qualité des produits et/ou des services
    4. L’implication et la motivation de ses salariés à travers de bonnes conditions de travail pour donner le meilleur

    Il est donc relativement simple d’intégrer le lean management dans une démarche qualité.

    Les inconvénients du Lean management

    Les principes du Lean management sont vertueux pour l’entreprise. Cependant elle ne doit pas abuser de ce système. L’objectif premier est d’être efficace sans oublier le bien être des employés notamment depuis l’arrivée des générations Y et Z ouvertes à plus d’agilité et de créativité dans les projets d’entreprise.

    Vos ressources humaines étant clés il ne s’agit donc pas d’une méthode uniquement basée sur l’amélioration de la productivité. La dualité entre l’amélioration continue et le respect des personnes est réelle. Mettre l’accent sur les processus sans prendre en compte l’humain sera une source d’échec dans la mise en œuvre du lean en fonction du secteur, de la culture de l’entreprise et du pays.

    Les outils du Lean management

    Contrairement à d’autres systèmes de management qui ne préconisent pas toujours d’outils pour aller plus loin que le concept.

    Le Lean management présente plusieurs outils ou méthodes d’amélioration continue applicables concrètement.

    En voici quelques exemples :

    Le Kaizen est un état d’esprit qui doit venir de la direction. Il vise l’amélioration perpétuelle de l’organisation du travail quotidien. La participation des employés est une force pour progresser pas à pas.

    Lean management KAIZEN

    Le Kanban est une méthode qui vise à équilibrer la production en fonction de la demande. En bref, une gestion de la production sans gaspillage avec le minimum de stock. Elle est surtout adaptée à l’industrie.

    Lean management KANBAN

    Le 5S est une technique japonaise d’aménagement des espaces de travail : organisation, propreté, sécurité, bruit, rangement,… (voir article La méthode 5S : à quoi ça sert ?)

    Lean management méthode 5S

    Le Six Sigma consiste à comprendre les besoins clients dans le but d’améliorer l’ensemble des processus et de mesurer la performance pour soutenir la qualité des produits.

    Lean management SIX SIGMA

    Notre conseil : Conclusion

    Les systèmes de management sont nombreux. Ils ont cela en commun qu’ils contribuent à améliorer la performance d’une organisation grâce à des hommes, des outils et des méthodes de travail efficaces pour limiter les risques de :

    • Perte de temps et d’argent en recherches, en gaspillages, en gestion de matériels, …
    • Obsolescence des compétence du personnel
    • Insatisfaction des parties prenantes internes et externes, en particulier des clients
    • Doublons et/ou insatisfaction du travail rendu par méconnaissance des règles d’entreprise
    • Santé, sécurité et les impacts sur l’environnement

    La productivité et les besoins de performance de l’entreprise doivent tenir compte des salariés qui doivent être impliqués et motivés. Le lean management doit donc impacter positivement l’entreprise et permettre à l’ensemble de progresser malgré les changement organisationnels. Comme disait Mark Twain « L’amélioration continue vaut mieux que la perfection retardée ».

    Top magnifiercross