D’où vient la méthode BBZ (Base Budget Zéro) ?

    L’approche BBZ ou le Budget à Base Zéro existe depuis les années 1960.

    C’est un comptable américain de la société Texas instruments (Pete Pyhrr) qui a eu l’idée avant qu’elle ne soit reprise puis popularisée dans le secteur public par le gouvernement de l’Etat fédéral de Géorgie.

    Cette méthode est souvent appliquée par les grandes entreprises au lancement d’une nouvelle activité. Elle peut également et très facilement se mettre en œuvre au sein des petites et moyennes entreprises.

    Le principe de cette méthode casse tous les codes habituels en matière de construction budgétaire. Finies les reconductions « systématiques et inflatées » de budget sur la base des budgets précédents ou des dépenses réelles des années précédentes.

    Nous connaissons tous le mythe d’une institution pour laquelle nous avons le plus profond respect et qui ferait tourner les véhicules afin de consommer le carburant. L’objectif final étant de dépenser l’intégralité du budget alloué pour le préserver l’année suivante. Ce n’est certainement qu’un mythe !

    Ceci étant,  avec le BBZ les managers et les dirigeants doivent se poser les bonnes questions :

    • De quoi ai-je réellement besoin pour mon activité ?
    • Si je venais de créer ou de racheter cette activité quel serait le « starter pack » à mettre en place pour que ça marche ?

    L’objectif est de s’interroger sur le bien-fondé de chaque dépense pour se donner des opportunités plus fréquentes de les remettre en question.

    Comment m’y prendre pour mettre en place mon BBZ ?

    L’approche BBZ (budget base zéro) est une approche qui oblige donc les équipes à se poser les bonnes questions dans le cadre d’une revue systématique et critique des activités. Elle permet d’identifier des sources d’économies durables.

    Les buts poursuivis par le BBZ visent à obtenir une réduction rationnelle et effective des frais de fonctionnement des fonctions supports (production, commercial, administrative…) au moment de la réalisation de votre budget. Vous pouvez envisager de construire votre budget sous forme de dépenses nécessaires à l’accomplissement de missions définies.

    base budget zero equilibre

    En effet, réaliser un budget selon la démarche BBZ repose sur quelques principes d’analyse :

    1. Aucune situation n’est acquise : la recherche de la performance passe par la remise en cause des tâches accomplies et la façon de les accomplir
    2. Justifier toute dépense par un service rendu: la pertinence de chaque coût est utile pour ne pas se contenter de les reconduire et de les « inflater» par habitude.
    3. Réfléchir aux différentes manières de rendre un service : sous-traitance / intégration, déplacement sur site / visioconférence, télétravail / bureau, …
    4. Réfléchir aux différents niveaux de qualité pour rendre un service : est-ce que ce niveau de qualité est vraiment celui attendu par le client ? Est-ce que nous n’en faisons pas un peu trop (sur-qualité) ?

    Base Budget Zéro : avantages et inconvénients

    Repartir de 0 pour établir un budget annuel est le meilleur choix à faire pour garantir que vos dépenses sont engagées là où elles sont le plus utiles. L’approche BBZ est une étape déterminante car elle oblige à être rigoureux et souple.

    En effet elle est tout indiquée pour débloquer des opportunités, transformer des habitudes et générer de réelles améliorations durables dans l’ensemble des activités et processus métiers.

    A contrario la mise en musique d’un BBZ est complexe car c’est une étape clé de la transformation de votre entreprise. La volonté et l’engagement de la direction doivent être clairs et partagés. Chaque direction ou responsable d’un budget aura toutes les raisons du monde à justifier chacune de ses lignes budgétaires.

    base budget zero approche

    Mixé avec les principes du Lean management et de l’amélioration continue le BBZ vous permettra de gagner sur tous les tableaux. Le fait de combiner BBZ et Lean management (voir article Lean management) assurera un ensemble de vérifications :

    1. Définition des objectifs et engagement de la direction
    2. Evaluation des risques et des opportunités (voir article « L’analyse SWOT comment ça marche ? »)
    3. Adéquation des fonctions et amélioration des processus métiers,
    4. Structuration des coûts et des processus par fonction,
    5. Identification des gains possibles : temps, coût d’approvisionnement, qualité, …
    6. Projection d’une stratégie d’entreprise avec une feuille de route concrète et opérationnelle

    Notre conseil : Conclusion

    Vous l’aurez compris la meilleure manière de mettre en place une démarche BBZ est de partir du principe que vous repartez d’une feuille blanche. Cette démarche n’est pas si simple à faire ou à conceptualiser. Vous rencontrerez des obstacles par le poids des habitudes, l’incompréhension, les doutes, la peur…

    Cependant vous devez aller au bout de la démarche pour en tirer les bénéfices. De plus, n’attendez pas que l’entreprise soit en difficulté pour mettre en place un BBZ. Car oui le pilotage de votre entreprise est comme celui d’un avion.

    En pleine tempête il est toujours plus difficile de se reposer les bonnes questions sur sa façon de naviguer que lorsqu’il fait beau.

    En conclusion nous vous conseillons de profiter des moments où tout va bien pour anticiper, faire évoluer vos habitudes et celles de vos collaborateurs.

    Vous souhaitez mettre en place votre BBZ ? N’hésitez pas à faire appel aux consultants de notre cabinet de conseil en gestion d’entreprise pour vous aider.

    Top magnifiercross